Pourquoi lancer sa plateforme de crowdfunding ?

Pourquoi lancer sa plateforme de crowdfunding ?

Le financement participatif (ou crowdfunding) est une autre façon pour les entreprises, associations et particuliers de récolter des fonds pour leurs projets via Internet. Dans la plupart des cas, c’est l’association d’un grand nombre de personnes donnant, prêtant ou investissant un petit montant qui permettent aux porteurs de projets de trouver la totalité des fonds demandés.

Les plateformes de crowdfunding en marque blanche se déclinent en trois modes de financement principaux : le crowdfunding en don ou avec contreparties, le crowdfunding en investissement ou le crowdfunding en prêt (rémunéré ou gratuit).

Initialement, le crowdfunding s’est affiché comme un instrument de solidarité mais également comme un moyen de lever des fonds via des plateformes, pour des jeunes entreprises. Il doit venir amorcer, compléter, ou même se substituer à l’aide des banques ou au soutien des business angels.

Au delà de la dimension financement, les plateformes de crowdfunding en marque blanche représentent un outil de communication grand public inédit pour le lancement ou la promotion d’un produit ou d’un service ainsi que pour l’engagement de communautés.

La preuve par l’exemple
« Transformadora Ciel (Coca-Cola) », « Indiegogo (philips »), « Projectdrivein (Honda) »quand des grandes marques s’emparent du concept…

Ces initiatives ne vous disent peut-être rien, mais elle dénotent de l’intérêt grandissant des grandes marques pour ce mode de financement en don et don avec contrepartie.

Comment ces firmes mettent-elles en oeuvre ces opérations ?
Certaines créent leur plateforme ex nihilo tandis que d’autres s’associent avec des acteurs du marché.

L’intérêt pour ces structures

Un intérêt financier : probablement pas
L’enjeu pour ces structures est essentiellement de stimuler et mobiliser leur image de marque sur un mode évènementiel, ainsi que de mettre avant leur produits et services.

Les critères de choix qui président au croix du crowdfunding comme outil
-Le phénomène de mode à croissance exponentiel qui se transforme en phénomène de société
– L’outil de marketing et de communication à un coût maîtrisé (1000 milliards de $ de collecte en 2020 Forbes: “ What’s In Store For Crowdfunding And Angel Investors” (12/31/2012) »
– Un moyen de tester un marché sans passer par les cercles conventionnels (sondages, tests de terrain et téléphonique, réunion de consommateurs etc.)
– Le renforcement de l’impact de la communauté de consommateurs existant ainsi que son expansion
– Le sourcing d’idées et concepts à développer

Case studies :

A l’initiative de Coca-Cola, Transformadora Ciel voit le jour fin 2008.
Sa vocation est de financer des projets d’entrepreneurs locaux au Mexique.

Résultats : 2,2 millions de dollars depuis son lancement ; Coca-Cola a contribué au financement des projets présentés sur sa plateforme en pratiquant l’abondement, i.e en doublant les montants collectés. Coca-Cola à réussi à générer un fort engagement auprès des consommateurs vis-à-vis de sa marque.

Des Risques :
– La perte de sens du crowdfunding collaboratif

L’exemple oculus rift est à cet égard tout à fait significatif, cette campagne pour un objet connecté se voulant révolutionnaire a été présentée sur Kickstarter et a collecté 2,2 millions d’euros puis racheté 1,83 milliards d’euros par Facebook déclenchant une tempête médiatique sur le fait de faire financer un projet par les donateurs puis d’en tirer les fruits sans contreparties.

La maîtrise de la communication :

Avant de se lancer, une marque doit évaluer les conséquences d’une campagne qui échoue, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elles ont tendance à pratiquer l’abondement, mécanique qui consiste à financer les projets à la hauteur des dons des internautes.

La marque doit aussi veiller à adresser les questions sur le profit financier potentiel qu’elle pourrait tirer du financement du projet, car les internautes verront d’un mauvais oeil une société faisant beaucoup de chiffre d’affaire et de profit financer ses produits et services au détriment d’autres projets semblant plus « nécessiteux ».

Le crowdfunding permet donc une certaine flexibilité en ce qui concerne les modalités de mise en oeuvre, néanmoins, il reste important pour une grande marque de s’imprégner des codes et règles de ce mode de présentation et de financement de projet.

Recent Posts

Laisser un commentaire

Contactez-nous

Laissez-nous vos coordonnées, un associé vous rappelle dans la journée !